Sélectionner une page

Climatisation.ch, une marque de Swiss-Calorie SA

Ventilation avec aspiration à la source Jura

La ventilation par aspiration à la source est utilisée pour limiter la quantité de contaminants dans l’air en les capturant directement ou à proximité à la source. En opposition à la ventilation en apport d’air neuf qui entraîne la diffusion de contaminants.

La ventilation par aspiration à la source est généralement beaucoup plus efficace pour maîtriser les contaminants très toxiques présents dans l’air avant qu’ils n’atteignent la zone respiratoire des travailleurs. Ce type de système constitue le plus souvent la méthode privilégiée en présence des conditions suivantes :

  • les contaminants en suspension dans l’air posent un risque sérieux pour la santé
  • d’importantes quantités de poussières et de fumées sont générées
  • les coûts accrus du chauffage de l’air admis dans le système de ventilation par temps froid sont préoccupants
  • les sources de contaminants sont peu nombreuses
  • les sources de contaminants se trouvent à proximité de la zone respiratoire des travailleurs

De façon concrète, le mode de fonctionnement d’un système de ventilation par aspiration à la source rappelle celui d’un aspirateur domestique : on installe le tuyau d’aspiration aussi près que possible de l’endroit précis où sont produites les poussières.

Quels sont les éléments d’un système de ventilation par aspiration à la source ?

Un système de ventilation par aspiration à la source comprend six éléments principaux montrés à la figure 6, à savoir :

  • une « hotte » ou une baie permettant de capter les contaminants à la source
  • des conduits qui acheminent les produits chimiques en suspension dans l’air à l’endroit voulu dans le système.
  • un filtre à air ou un épurateur d’air qui extraie les contaminants de l’air en circulation dans le système (élément facultatif).
  • des ventilateurs qui assurent la circulation de l’air dans le système et qui évacuent l’air extrait des zones de travail à l’extérieur.
  • une colonne d’extraction par laquelle l’air contaminé est évacué.
  • une alimentation en air neuf d’appoint qui permet de remplacer l’air extrait.

Les avantages :

  • Aspire les contaminants à la source et les extraient du lieu de travail.
  • Constitue le seul système adapté aux produits chimiques très toxiques en suspension dans l’air.
  • Peut extraire divers types de contaminants, dont les poussières et les fumées contenant des particules métalliques.
  • Exige de moins grand volumes d’air d’appoint, puisqu’elle évacue moins d’air.
  • Coût énergétique moins élevé, étant donné les moindres volumes d’air d’appoint à chauffer ou à refroidir.