Sélectionner une page

Climatisation.ch, une marque de Swiss-Calorie SA

Ce système réduit la concentration de contaminant en mélangeant l’air contaminé avec de l’air neuf non vicié. La ventilation avec apport d’air neuf fournit et extraie de grandes quantités d’air en direction et en provenance d’une partie d’un bâtiment.

Un tel système fait habituellement appel à d’imposants ventilateurs d’extraction montés dans les murs ou dans le plafond d’une pièce ou d’un bâtiment.

Un système de ventilation avec apport d’air neuf limite les contaminants produits dans un lieu de travail en ventilant la totalité de la pièce ou des locaux. Un tel système répartit jusqu’à un certain point les contaminants dans l’ensemble des lieux de travail de sorte que même les personnes éloignées de la source de contaminants peuvent être affectées.

L’efficacité de la ventilation avec apport d’air neuf peut être accrue si le ventilateur d’extraction est installé à proximité des travailleurs exposés et que l’admission d’air neuf d’appoint est située en amont de ces travailleurs, afin que l’air contaminé soit aspiré hors de la zone respiratoire des travailleurs. Voir à la figure 1 les schémas d’un bon et d’un mauvais aménagement du système de ventilation avec apport d’air neuf.

Lorsque sa fonction consiste à limiter ou à maîtriser les contaminants chimiques présents dans l’air, la ventilation avec apport d’air neuf doit uniquement être utilisée dans les situations suivantes :

  • La quantité de contaminants générés demeure faible.
  • La toxicité de ces contaminants est relativement modérée.
  • Les employés ne travaillent pas à proximité immédiate de la source de ces contaminants.

Il est par conséquent inhabituel de recommander un système de ventilation avec apport d’air neuf pour maîtriser ou limiter la concentration de produits chimiques dans l’air, sauf dans le cas de solvants dont les concentrations admissibles sont supérieures à 100 particules par million.

Les avantages :

  • Coût du matériel et de son installation habituellement moins élevé.
  • Entretien moins important.
  • Maîtrise efficace de quantités restreintes de produits chimique de faibles toxicités.
  • Maîtrise efficace des gaz et des vapeurs inflammables ou combustible.
  • Meilleur système de ventilation pour les sources de contaminants mobiles ou dispersées.