Sélectionner une page

Climatisation.ch, une marque de Swiss-Calorie SA

Installation ventilation chez particuliers en Suisse Romande

ventil02b-application-particulier

La cuisine et la salle de bain sont les exemples classiques de l’usage de la ventilation dans les habitations. Elle permet d’y atténuer les odeurs et les vapeurs d’eau. Il existe différentes solutions répondant aux besoins des usagers.

Avec une ventilation double flux, le bâtiment dispose d’un échangeur de calories, assurant la récupération jusqu’à 90 % des déperditions dues au renouvellement d’air. La ventilation participe à la sécurité des bâtiments par le biais de systèmes de désenfumage et le respect de surpression de la cage d’escalier. Elle permet de lutter contre les émanations de gaz toxiques et de limiter la propagation d’un incendie dans un immeuble.

La salle de bain ou les WC

Dans les salles d’eau, les installations conventionnelles d’extraction d’air travaillent avec des débits d’air sensiblement plus élevés. Des problèmes d’acceptation et de confort peuvent toutefois apparaître, les odeurs des WC étant particulièrement persistantes.

Combattre de telles odeurs à la source, en extrayant l’air vicié par le système de rinçage de la cuvette du WC n’est pas d’une efficacité optimale.  Si une douche se trouve dans le même local, les vapeurs d’eau seront mal éliminées, ce qui pourrait entraîner des dommages liés  à l’excès d’humidité.
Le principe de base, dans une salle de bain, est d’extraire l’air vicié par une ventilation placée sous  le plafond. Pour une efficacité accrue, il existe des coffrets avec aspiration et filtre pour éliminer les odeurs.

La cuisine

Dans la pratique, un taux de renouvellement d’air d’environ 30 à 80 m3/h (selon la taille du logement) suffit à la cuisine lors d’une cuisson normale. Des pointes de charge (dans le cas de fritures, trempage, mijotage etc.) nécessitent des taux de renouvellement d’air 10 fois plus élevés.

Si l’aération naturelle en ouvrant les fenêtres s’avère simple et efficace. Elle n’est toutefois pas conseiller si la cuisine n’est pas séparée du reste de l’appartement. Sinon, le risque est grand de diffuser les odeurs dans toutes les autres pièces du logement.

Les solutions envisageables :

Installation d’extraction d’air

Une simple installation d’extraction d’air est contraire au principe «air pulsé = air extrait». Elle crée une dépression dans l’appartement. L’air de remplacement est aspiré sans contrôle par des inétanchéités, par la cage d’escalier ou même par la cheminée. On évite cet inconvénient en ouvrant les fenêtres de la cuisine en même temps ou en aménageant une entrée d’air dans la paroi extérieure. Toutefois, on rencontre les mêmes problèmes de confort que lors de l’aération par les fenêtres.

Installation de pulsion et d’extraction séparée avec récupération de chaleur (RC)

Une installation séparée de pulsion et d’extraction d’air avec RC pour la cuisine est une solution optimale mais plutôt chère. Actuellement, il n’existe pas encore d’appareil simple et économique sur le marché pour cette application.

Installations combinées avec l’aération du logement

Il existe des cas où l’installation d’aération peut fonctionner à un régime supérieur pour subvenir au besoin de la cuisine. Une cuisine ouverte doit disposer d’un débit de 500 à 1000 m3/h pour évacuer efficacement ses émanations. Cela signifie que l’installation entière doit être surdimensionnée d’un facteur 10 pour pouvoir éliminer les rares et brèves pointes mentionnées ci-dessus.

Elimination des émanations par un circuit fermé

Une autre possibilité consiste à faire circuler l’air au travers d’un filtre à charbon actif. Ce système offre une série d’avantages:

  • Simplicité d’emploi,
  • Bon marché,
  • Sans aucune perte de chaleur,
  • Pas de conséquence sur l’équilibrage de pression.

Son seul inconvénient: il est recommandé de remplacer le filtre à charbon environ 1 à 3 fois par année.

Faites comme nos clients particuliers, choisissez une ventilation double flux à Neuchâtel et dans toute la Suisse romande. Nos dernières installations : Ventilation double flux à Genève, ventilation double flux à Lausanne, ventilation double flux à Nyon, ventilation double flux à Vevey, ventilation double flux à Neuchâtel, ventilation double flux à Fribourg, ventilation double flux à Sion, ventilation double flux à Yverdon-les-Bains et ventilation double flux à Renens, Morges, Aubonne, Etoy, La Chaux-de-Fonds, Delémont, Romont, Monthey, Martigny, Bex, Montreux, La Tour-de-Peilz ou Aigle.